Propos impertinents sur les armes de Rambouillet

Constatant que la commune de Rambouillet ne disposait d’aucun blason, le docteur Louis-Joseph Fournier (1815-1889), alors archiviste de la Société archéologique de Rambouillet et membre du Conseil municipal, en imagine un en 1887.

Nous le connaissons bien, mais prenons le temps de le regarder de près – et permettons-nous quelques remarques impertinentes !

Cet article a 5 commentaires

  1. claisse

    dextre c’est à droite?
    amities

    Gérard

    1. admin2731

      c’est à droite pour celui qui porte l’écu, donc à gauche pour celui qui le regarde.

  2. Marteau Anne marie

    Un grand merci c’était passionnant. Une rambolitaine.

  3. NKR

    Bonjour et un immense merci pour votre site que je découvre avec grand plaisir. Une toute petite remarque (impertinente!) sur vos propos (impertinents!): vous dites que les armoiries ne sont visibles que sur deux édifices de la ville, la poste et la caisse d’épargne. Je suis surpris que vous ayez oublié le troisième site, pourtant largement le plus visible et le plus fréquenté de tous, où le blason est visible en ferronnerie. Vous l’avez je pense?…

    1. christian Rouet

      Bonjour, et merci pour votre commentaire. J’ai effectivement oublié celui de la gare, et peut-être d’autres (?). Comme vous l’avez compris, je me suis fait plaisir avec cet article … et je confesse un certain manque de rigueur !!! 🙂

Laisser un commentaire