Des rues pavées de bois
Pavage des rues de Paris. La taille des pavés de bois, vers 1920.

Le pavé de bois est plus résistant que l’asphalte ou que les pavés de grès, et par rapport à ces derniers, il est beaucoup plus silencieux, ce que les riverains apprécient fort.
« Les conducteurs dormaient, invisibles ; les chevaux marchaient d’un pas égal, suivant la voiture précédente, sans bruit, sur le pavé de bois » ( Maupassant. La Nuit)
A ces deux qualités s’ajoute son intérêt économique : réalisé dans un bois peu onéreux, comme le pin des Landes, le pavé de bois est moins cher à l’achat, plus léger à transporter que le grès, et plus rapide à fabriquer …
Dans les années 1900, tout porte à croire que son usage va se généraliser, tant pour les chaussées que les trottoirs ou les places, et qu’il va supplanter totalement le pavé de grès.

Malheureusement il a aussi quelques inconvénients et les critiques se multiplient.

grandes crues de la Seine 1910 : les pavés de bois flottent dans les rues

Laisser un commentaire