Les rivières du pays d’Yveline :

Le nom Yveline est attesté en latin médiéval pour désigner la forêt sous les formes [Sylva] Aquilina au VIIIe siècle; [Silva] Eulina ou Evelina, enfin Iveline.
Il s’agit d’une formation toponymique médiévale basée sur l’ancien français ivel, yvel « réservoir d’eau ». Ivel est dérivé avec le suffixe diminutif -ina > -ine d’où le sens global de « [forêt de] petits cours d’eau, petit réservoir d’eau ». En effet, de nombreuses rivières prennent leur source dans l’actuel massif de Rambouillet ou ses environs.

La Drouette, grossie de la Guéville et de la Guesle conduit les eaux du bassin ouest jusqu’à l’Eure. La Rémarde et l’Yvette drainent ceux de l’est et du nord jusqu’à l’Orge. Toutes finiront dans la Seine, en aval ou en amont de Paris.

La Drouette
l'Yvette
l'Yvette
la Rémarde
la Rémarde