La querelle des inventaires

Une fois la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat adoptée, il a fallu règler par décrets et circulaires son application.

L’inventaire des biens religieux s’est très mal passé dans certaines régions de France. Cependant, en Seine-et-Oise les tensions sont restées modérées comme en témoignent les articles de la presse locale, mais elles ont donné lieu à quelques échanges épistolaires « musclés » entre l’abbé Macaire et le journal républicain « le Progrès ».

La publication a un commentaire

  1. Eric Thibaut

    J’adore « sépulcres blanchis » ! Merci, Chirstian.

Laisser un commentaire