Le nom d’André Dutruel est connu de très nombreux Rambolitains, sur plusieurs générations et sa silhouette, dans les rues de la ville, -après qu’il eut pris sa retraite-, est inoubliée, inoubliable.

Il a passionnément aimé la lumière et souhaité la capturer de façon constante et sans cesse renouvelée.

Cet article a 2 commentaires

  1. ULLERN Jean-Eric

    Merci pour ce bel article où les photos, même si on ne connait pas les peintures, semblent très fidèles.
    Dutruel était un peintre discret mais malheureusement on ne lui fait plus assez de publicité (à mon sens) comparé à d’autres qui ont beaucoup plus souvent la vedette.
    Je regrette qu’il manque les titres de œuvres et surtout les lieux où l’on peut les voir, si elles sont dans le public.

  2. Annie Christy

    Je suis infiniment reconnaissante à Jocelyne Bernard d’avoir écrit un très bel article sur mon père André Joseph DUTRUEL . L’ayant connu , en résonance avec sa peinture elle a su en extraire les éléments essentiels : l’image d’un Rambouillet intemporel, de la Beauce et surtout celui de la mer. Elle le qualifie de » peintre de la lumière et croqueur de l’attente « ….merveilleux qualificatifs!!!!
    La ville de Rambouillet possède 30 de ses tableaux….Merci encore ã Jocelyne Bernard pour sa belle analyse. De tout coeur .

Laisser un commentaire